Licencié pour insuffisance professionnelle après 23 ans d’ancienneté !

Le 16 septembre 2015, mon employeur Manpower m’a licencié pour insuffisance professionnelle après 23 ans d’ancienneté en CDI.

J’occupais un poste d’informaticien « ingénieur de production » en tant membre du personnel permanent et je voulais faire carrière chez Manpower avant qu’elle ne s’arrête brutalement, à l’image d’un grave accident de la route !

J’ai 51 ans et 27 années d’expérience, je suis considéré comme un sénior ce qui n’est pas forcément un avantage en France, trop vieux pour certains et trop jeune pour être mis à la retraite…

Cela fait 23 ans que je n’ai pas recherché du boulot et je n’ai pas bénéficié de formation professionnelle depuis 7 ans !

Bref, mon employabilité n’est vraiment pas au top !

Mon ancien employeur se propose de prendre en charge le coût d’un accompagnement à la transition de carrière.  

Il prend également en charge le préavis de licenciement en me permettant de rester chez moi. 

Alors pourquoi annoncer publiquement mon licenciement ? Suis-je devenu fou ?

Ce genre d’évènement, on essaie généralement de le cacher, il ne peut qu’entamer encore plus l’employabilité et donc la confiance en soi !

N‘aurais-je pas fait le deuil de ce grave accident dans ma vie professionnelle ?

Ma réponse est simple, rien de tout cela !

J’estime avoir de la chance par rapport à d’autres quinquas licenciés, ma créativité est restée intacte dans ce crash ! Je n’ai pas peur d’assumer ce licenciement, je tourne simplement la page…

Et puis, mon petit doigt me dit qu’avec l’arrivée du digital dans le recrutement, il sera de plus en plus difficile de dissimuler les évènements d’une vie professionnelle !

Je relève ce défi, celui de retrouver du boulot en adéquation avec mes capacités et de renforcer mon agilité sur le plan professionnel, j’en profiterais pour partager ma créativité dans ce domaine !

C'est l'objectif de ce blog !