Ma recherche d'emploi 2.0

A la croisée des chemins !

Plus de deux mois ont passé, mon préavis de licenciement non effectué va bientôt se terminer…

J’ai pris suffisamment de recul avec mon passé professionnel pour imaginer de nouvelles opportunités sans obligatoirement me remettre dans le contexte du salariat.A 51 ans et après 27 ans de CDI, cela parait surprenant d’envisager autre chose, j’avoue que je ne m’y attendais pas il y a tout juste deux mois ! La logique voudrait que l’on termine sa carrière en CDI après n’avoir connu que ce statut si rassurant…

Mais j’ai développé pas mal de créativité ces dernières années pour essayer d’arriver à la retraite sans changer d’employeur, je trouve dommage de ne pas tenter d’utiliser cette capacité dans d’autres domaines sur le plan professionnel (après tout , j’avais réussi à sortir un roman d’anticipation de 300 pages en 2013...).Plus j’y pense, plus ça me gratouille !  C’est maintenant ou jamais car à 51 ans le temps passe plus vite ! J’ai quelques idées à creuser pas forcement dans le domaine de l’ingénierie de production, mais toujours liées au numérique.

Et dire que je voulais me lancer à la recherche d’emploi 2.0, je pourrais aussi me mettre à la création d’emploi 2.0 ! Comment choisir ?

Un premier bilan après presque la moitié de mon préavis de licenciement !

J’en suis à la moitié de mon préavis de licenciement non effectué au sein de l'entreprise ! Pas beaucoup de conseils circulent sur le net à ce sujet, sauf sur le caractère juridique, c’est un peu dommage…

Que faut-il faire ? Se plonger très rapidement dans la recherche d’emploi pour combler le vide qui commence à se faire sentir ?

Pas évident ! Je verrais plutôt cette période comme une période de convalescence où il vaut mieux se poser sans se mettre la pression en essayant de retrouver au plus vite le poste que l’on a perdu !

On n’oublie pas rapidement 23 ans passés dans la même boite, les points de repères s’effacent peu à peu, on perd progressivement pied et c’est normal !

Que vais-je devenir ? Que va devenir ma famille ? Toutes ces questions sont légitimes et traduisent une peur logique de l’avenir qui peut faire des ravages psychologiques  à moyen terme…

Si on y rajoute l’aspect financier pas rassurant dans la plupart des cas avec le chômage qui se profile, le tableau peut devenir vite noir !

Rechercher du boulot dans cet état d’esprit peut compliquer encore plus la recherche !

Une bonne démarche serait plutôt d’essayer de se projeter dans d’autres situations, il s’agit d’imaginer des projets professionnels qui pourraient correspondre à ses propres goûts sans se limiter en faisant référence au passé

Le fait de se projeter provoque tout un tas de questions sur les capacités acquises ou même potentielles ! Cela permet de faire un bilan beaucoup plus constructif sur le passé en se penchant sur l’avenir.

En tout cas, plus d’agilité sur le plan professionnel ne m’aurait pas mis dans une telle situation où rebondir semble si difficile, je comprends désormais ce que peuvent ressentir les quinquas licenciés avec une ancienneté importante au sein de la même entreprise.

Bref inutile de se mettre la pression, plutôt miser sur le renforcement de l’agilité !

Mon défi 2.0

Ayant 23 ans de retard dans les techniques de recherche d’emploi, je suis complètement dépassé !

Je n’avais rien investi de particulier dans les réseaux sociaux professionnels, ni dans les « jobboards » depuis de nombreuses années car je n’avais pas l’intention de m’en servir.

Le contexte ayant changé, je vais basculer directement dans le monde du recrutement 2.0,  cela ne me servirait à rien d’être réfractaire à cet environnement  qui va se développer de plus en plus dans les années à venir..

L’arrivé du « big data » et des « objets connectés »  handicaperont largement le droit à l’oubli, tous les évènements d’une vie professionnelle seront désormais accessibles par les nouveaux outils 2.0 de sourcing car ces informations ne seront pas forcement stockées en France…

Un défi pour moi de s’adapter  aux réseaux sociaux professionnels, aux entretiens vidéos en ligne (ou différés),  au CV vidéo, à la notation des cabinets de recrutement à l’image de Tripadvisor…

Mais aussi pour renforcer mon agilité sur le plan professionnel, les entreprises cherchent à devenir   agiles, elles mettent en place une intelligence collective qui bouleverse les habitudes.

Enfin, le dernier volet de mon défi sera de partager mes idées autour de l’agilité des salariés qui une des principales clés du dynamisme du marché du travail. C’est l’objectif principal de ce blog !

Licencié pour insuffisance professionnelle après 23 ans d’ancienneté !

Le 16 septembre 2015, mon employeur Manpower m’a licencié pour insuffisance professionnelle après 23 ans d’ancienneté en CDI.

J’occupais un poste d’informaticien « ingénieur de production » en tant membre du personnel permanent et je voulais faire carrière chez Manpower avant qu’elle ne s’arrête brutalement, à l’image d’un grave accident de la route !

J’ai 51 ans et 27 années d’expérience, je suis considéré comme un sénior ce qui n’est pas forcément un avantage en France, trop vieux pour certains et trop jeune pour être mis à la retraite…

Cela fait 23 ans que je n’ai pas recherché du boulot et je n’ai pas bénéficié de formation professionnelle depuis 7 ans !

Bref, mon employabilité n’est vraiment pas au top !

Mon ancien employeur se propose de prendre en charge le coût d’un accompagnement à la transition de carrière.  

Il prend également en charge le préavis de licenciement en me permettant de rester chez moi. 

Alors pourquoi annoncer publiquement mon licenciement ? Suis-je devenu fou ?

Ce genre d’évènement, on essaie généralement de le cacher, il ne peut qu’entamer encore plus l’employabilité et donc la confiance en soi !

N‘aurais-je pas fait le deuil de ce grave accident dans ma vie professionnelle ?

Ma réponse est simple, rien de tout cela !

J’estime avoir de la chance par rapport à d’autres quinquas licenciés, ma créativité est restée intacte dans ce crash ! Je n’ai pas peur d’assumer ce licenciement, je tourne simplement la page…

Et puis, mon petit doigt me dit qu’avec l’arrivée du digital dans le recrutement, il sera de plus en plus difficile de dissimuler les évènements d’une vie professionnelle !

Je relève ce défi, celui de retrouver du boulot en adéquation avec mes capacités et de renforcer mon agilité sur le plan professionnel, j’en profiterais pour partager ma créativité dans ce domaine !

C'est l'objectif de ce blog !