Agilité professionnelle des salariés

5 millions de retraités peuvent conseiller 23 millions de salariés

Dans mon billet «  pourquoi pas un entretien annuel d’agilité pour tous les salariés » , je parlais de l’aide que les retraités pouvaient apporter aux 23 millions salariés français.

Cela parait étonnant mais il ne faut pas oublier que l’expérience de la vie professionnelle ne s’apprend pas à l’école, il n’y a que les retraités pour en parler en toute connaissance.

Tous les retraités ne peuvent pas donner des conseils pour une simple raison simple de santé, mais les plus jeunes peuvent le faire, sur un total d’environ 15 millions, il y en aurait au moins 5 millions suffisamment valides pour le faire.

Cinq millions de retraités (ou de conseillés amateurs) seraient suffisants pour représenter quasiment tous les métiers, il y a donc une grande chance que chaque salarié trouve quelqu’un à qui demander conseil.

Le rapport est intéressant, un retraité conseillé pour 5 salariés, cela permettrait à ceux-ci  d’avoir un à plusieurs entretiens par an pour parler de leurs projets professionnels ou de leurs difficultés.

Ces conseils pourraient se donner sous la forme d’entretiens qui peuvent être payants de l’ordre de quelques euros pour mettre du beurre dans les épinards des retraités.

Bien sûr, il n’est pas question ici de concurrencer les coaches professionnels  issus des cabinets de recrutement mais de permettre à quelques millions  de salariés d’être accompagnés à faible coût dans leurs projets.

Je reste persuadé que l’agilité doit s’entretenir en bénéficiant de conseils réguliers tout au long de la carrière professionnelle même quand le salarié est en poste, l’aboutissement de projet professionnel sera facilité par les conseils que l’on peut recueillir auprès de plusieurs personnes.

Reste à trouver le moyen de mettre en relation salariés et retraités, on pourrait imaginer un site WEB qui rassemblerait tous les volontaires…

A l’heure de l’uberisation de l’économie, ce nouveau service serait relativement innovant, je vais approfondir cette idée…

Agilité vs précarité

Croire que l’agilité professionnelle du salarié peut supprimer la précarité du monde du travail n’est pas un bon calcul, la précarité dépend de facteurs comme la souplesse du marché du travail et la situation économique du pays…

Remarquons qu’une souplesse accrue du marché du travail engendre logiquement du dynamisme et aussi de la précarité, car on embauche et on débauche plus facilement !

Alors l’agilité pourrait plutôt faire mieux vivre cette précarité, la rendre moins handicapante en augmentant l’adaptabilité et donc la capacité de rebond du salarié.

Dans ce cas, pourquoi ne pas imaginer plus de projets professionnels lancés par les salariés grâce à une mobilité désormais beaucoup plus envisageable !

Développer l’agilité est une méthode efficace pour sécuriser le parcours professionnel car elle s’entretient aussi en dehors de l’entreprise.

La météo des métiers, une des clés de l’agilité professionnelle

Etre agile, c’est  aussi avoir une bonne lecture de son environnement, dans le monde du travail on a besoin d’une météo fiable des métiers !

Anticiper, c’est prévoir ! Quels seraient les métiers porteurs dans les années à venir ? C’est important pour les salariés d’avoir ces prévisions qui pourraient les aider à se décider au niveau de leurs projets professionnels.

Pas mal de sites WEB de qualité proposent des notes locales ou nationales de conjoncture, voici quelques exemples :

Défi métiers, le Carif-Oref francilien : http://www.defi-metiers.fr/

Méteo Job : http://www.meteojob.com/guide-emploi-meteo/metiers-porteurs.html

Studyrama : http://www.studyrama-emploi.com/home_interview.php?id=6791

Orientation pour tous : http://www.orientation-pour-tous.fr/  un portail de l’orientation développé par l’association « Centre inffo » qui dépend du ministère du Travail et des partenaires sociaux, une belle initiative…

Le baromètre Manpower :  www.manpower.fr

L’Insee incontournable ! http://www.insee.fr/fr/themes/indicateur.asp?id=30

Le ministère du Travail : http://travail-emploi.gouv.fr/actualite-presse,42/breves,2137/etudes-recherches-statistiques-de,76/etudes-et-recherches,77/publications-dares,98/dares-analyses-dares-indicateurs,102/2015-051-conjoncture-de-l-emploi,18823.html

L’Onisep : http://www.onisep.fr/ initialement pour les étudiants

L’Apec pour les cadres : https://presse.apec.fr/Presse/Communiques-de-l-Apec/Les-Notes-de-Conjonctures-et-les-Indicateurs-Mensuels

Pôle emploi reste toujours incontournable : http://www.pole-emploi.fr/accueil/

Les CCI : http://www.cci.fr/web/informations-economiques/observatoires-des-cci

Et j’en oublie…

L’idéal serait de regrouper tous ces résultats d’analyses et d’enquêtes sur un seul site WEB, tout le monde y gagnerait, les employeurs, les salariés car il est toujours intéressant de synthétiser ces prévisions au niveau d’un portail.

Un gain de temps pour tout le monde ! Tous les contributeurs pourraient y faire figurer les liens vers leurs propres notes détaillées.

Ce site se comporterait comme un portail « Météo des métiers », il pourrait être géré par une structure dépendante du  ministère du Travail et des partenaires sociaux, un peu à l’image de l’association « Centre Inffo » , un bon exemple de coopération entre les principaux acteurs du marché du travail.

Pourquoi pas un entretien annuel d'agilité pour tous les salariés ?

Dans ce cas, le salarié se serait  pas obligatoirement en recherche d’emploi, il aurait simplement besoin d’avis sur des décisions importantes qu’il aurait à prendre concernant sa vie professionnelle.

D’une durée d'une heure environ, cet entretien en ligne (ou physique) pourrait être donné par une personne ayant un peu d'expérience personnelle dans la gestion de carrière, elle peut être un même jeune retraité ! Je suis persuadé que même à la retraite, on peut aider les actifs !

En prérequis, le salarié aurait rempli un questionnaire et le remettrait avant de démarrer la session.

Le salarié exposerait  un ou deux sujets (hiérarchie, mutation, promotion…)  qui le préoccuperaient particulièrement, son interlocuteur l’aiderait  à prendre des décisions en lui proposant plusieurs pistes… 

L'idéal pour le salarié en poste est de passer cet entretien au moins une fois par an et en dehors de l'entreprise qui l'emploie, il doit pouvoir parler librement des freins qui l'empêcheraient de progresser dans sa carrière !

Mais les 23 millions de salariés ( y compris les chômeurs)  vont avoir besoin de centaines de milliers d'interlocuteurs ayant un minimum d'expérience et d'écoute pour avoir une chance d'obtenir d'un RDV sans attendre 6 mois !

 

C'est quoi l'agilité sur le plan professionnel ?

Il s’agit de réunir toutes les expériences pour pouvoir fournir des conseils, des indications  qui aideraient le salarié dans sa prise de décision tout au long de sa vie professionnelle !

  • Comment déterminer mon niveau d’agilité ? suis-je toujours dans le coup ?
  • J’occupe un emploi  depuis 3 ans dont je maitrise les contours, bref  je ronronne ! Que dois-je faire ? Rester partir ? N’ai-je pas loupé quelque chose ?
  • Comment occuper plusieurs postes à la fois ? Est-ce possible et raisonnable côté santé ?
  • Comment rebondir suite à une situation frustrante qui perdure ? Attendre le beau temps ?
  • Mon conjoint a une promotion, mais il est muté ! Comment faire pour concilier les deux carrières sachant que je n’ai pas envie de sacrifier ma propre carrière
  • Je voudrais aller travailler quelques temps à l’étranger, comment s’y prendre ?
  • Comment être à la fois patron ( auto-entrepreneur) et salarié ?
  • Après toutes ces années passées dans le même environnement, je suis devenu un dinosaure ! Comment redevenir agile sans trop souffrir de mon arthrose ?
  • Mes dents rayent le parquet, c’est trop visible et me coute trop cher en frais dentaires, comment ne les sortir qu’au bon moment  comme les griffes d’un félin ?
  • Personne ne m’écoute ! Je me sens frustré, mes interlocuteurs ne veulent rien entendre !  Comment leur fournir un appareillage auditif pas cher ?
  • Je voudrais prendre plus de risques mais mon conjoint me gonfle ? Comment lui faire comprendre que ces risques sont limités sans le provoquer ?
  • Je n’ai même plus le temps de parler à mes enfants, est ce grave ? est-ce le début du burnout ?
  • J’ai peur de perdre mon CDI et de ne pas retrouver du travail ! J’ai comme l’impression de nager tout habillé entre deux eaux sans pouvoir sortir la tête de l’eau… Comment trouver le bon dauphin ?
  • Je suis devenu senior malgré moi ! comment rebondir ? Quelle canne à ressort choisir ?
  • On me propose le bilan d’agilité professionnelle ou le bilan de compétences ! Lequel choisir ?